Camping-cars : le design sur quatre roues

Oubliez l’image d’Epinal du camping-car baba-cool aux couleurs fanées et au mobilier rétro. Aujourd’hui, les clients des camping-caristes sont en quête, en plus du confort et de la praticabilité, d’un véritable intérieur design pour leur habitation roulante.

JPEG - 498.1 ko

Cuisine moderne, mobilier design, couleurs actuelles, tissus de grandes marques : les fabricants de camping-cars rivalisent d’imagination pour offrir à leurs clients des intérieurs design à la hauteur de leurs attentes. Si, pendant longtemps, les performances techniques et l’habitabilité ont été la priorité des acquéreurs de ce type de véhicule, aujourd’hui ils en attendent davantage. Et désirent non seulement que leur véhicule soit pratique, mais aussi beau et moderne. « Nos clients veulent dans les camping-cars, en termes de design, ce qu’ils ont à la maison, voire plus. A nous ensuite d’adapter cette volonté aux contraintes mêmes d’un camping-car qui n’est qu’un appartement de 12 ou 15 m², qui, de surcroît, roule et donc se voit contraint par des normes supplémentaires, et qui s’auto-alimente en termes d’énergie », explique Roger Clavaret, directeur marketing de Challenger. Car le propriétaire de camping-car a ceci de particulier qu’il s’agit bien souvent d’un véritable « fan ». On n’acquiert pas un camping-car comme l’on achète une voiture mais plutôt un appartement. Il faut dire que l’investissement – entre 40 000 et 70 000 euros voire plus de 100 000 euros pour les modèles grand luxe – est conséquent. De plus, la moyenne de renouvellement d’un camping-car se situe entre cinq et six ans. Les clients sont donc les faiseurs de tendance en matière de design et les fabricants se mettent en quatre pour répondre à leurs exigences. « Il y a trois ans, nous avons décidé de revoir entièrement le design de nos modèles sous l’impulsion de nos clients, ajoute Roger Clavaret. Ils sont en attente d’implantations inédites. Nous leur avons donc par exemple proposé un îlot de cuisine central, ce qui n’avait pratiquement jamais été proposé dans un camping-car. » La société Challenger a également inauguré un modèle proposant un lit central de grande dimension. L’idée étant de coller au plus près avec les aménagements d’un logement traditionnel.

Un coup de jeune côté couleur

Côté couleur, le mobilier a aussi pris un coup de jeune. Il aura suffi qu’un

JPEG - 185.5 ko

fabricant se mette à proposer des coloris dans les tons chocolat-vanille pour que l’ensemble du secteur s’y mette. Désormais, les chambres, salons et coin-cuisine proposent des coloris chaleureux. Idem pour les fauteuils et banquettes, au design épuré, qui adoptent des tons clairs. Les éclairages traditionnels ont laissé la place à des luminaires à base d’ampoules LED diffusant une lumière plus douce. Tout ceci conférant au camping-car un esprit « cocon » dans lequel on se sent bien. Mais certains fabricants, allemands notamment, vont encore plus loin dans les exigences esthétiques. La société Flaggschiff Volkner a ainsi inauguré un modèle grand luxe et ultra design : le Mobile Performance, primé au salon de la caravane de Dusseldorf. Ce motor-home de 12 mètres de long a été conçu pour en mettre plein la vue. Ce palace roulant propose deux grandes chambres à coucher, un salon en cuir blanc façon lounge, une cuisine contemporaine en marbre et granit, un salon avec téléviseur à écran plat et une salle de bain avec jacuzzi intégré ! Le « petit » plus du modèle ? Un véritable garage intégré sous le camping-car qui s’ouvre et se ferme à l’aide d’une télécommande. Un petit bijou de design qui coûte la bagatelle de 250 000 à 1 million d’euros selon la version choisie.

Isabelle Condou-copyright-AdC-L’Agence de Contenu

Portfolio


 

 
Contact

Envoyer un message

Copyrights Partager

Partager sur les réseaux